Ce nouveau visa est désormais accordé à l'ensemble des étudiants étrangers (à l'exception des ressortissants algériens, régis par un texte particulier) désirant poursuivre leurs études dans un établissement d’enseignement supérieur français.

La durée de validité normale du visa de long séjour pour études-titre de séjour (VLS-TS) est d'un an, « sauf  circonstances spécifiques où la délivrance d'un visa d'une durée plus courte s'impose notamment dans le cas (…) de certains étudiants »

En même temps que le visa est attribué, le consulat délivre un formulaire visé de demande d'attestation OFII (Office Français de l'Immigration et de l'Intégration) ainsi qu'une notice explicative.

Obtenir un Visa long séjour pour étude-titre de séjour

Avec la procédure dématérialisée obligatoire (procédure CEF)

Trente pays disposent d’Espaces CampusFrance à procédure CEF : le Congo-Brazzaville en fait partie. 

Qu'est-ce que la procédure CEF ?

Il s’agit d’un dispositif qui permet au candidat à des études en France de bénéficier d’un appui et de conseils pour l’ensemble de ses démarches jusqu’à la demande de visa et de suivre l’évolution de son dossier électronique. Le candidat qui ouvre un compte sur le site internet CampusFrance de son pays accède à une procédure dématérialisée qui lui permet de formuler des demandes de formation et de dialoguer avec l’Espace CampusFrance local et avec les établissements auprès desquels il sollicite une pré-inscription, dans le cadre d’une Demande d’Admission Préalable (DAP) ou non.


Les 30 pays à procédure CEF :

  • Apportent en ligne au candidat de l’information, de l’aide
  • A l’orientation et un dialogue grâce à une messagerie personnelle
  • Facilitent le passage de tests de langue
  • Procèdent à un examen administratif du dossier du candidat et à l’authentification des diplômes
  • Organisent un entretien

Le Service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade :

  • Accède au dossier électronique de l’étudiant et au compte-rendu d’entretien
  • Donne un avis en ligne sur le projet d’étude.

Les 231 établissements d’enseignement supérieur adhérents à la convention CEF (établissements "connectés") :

  • Consultent le dossier de l’étudiant en ligne
  • Accèdent au compte-rendu d’entretien
  • Demandent des informations complémentaires à l’Espace par le biais de la messagerie
  • Sélectionnent le candidat
  • Accordent une pré-inscription et communiquent en temps réel et en ligne la décision à l’étudiant et à l’Espace CampusFrance

Le service consulaire :

  • Consulte le dossier électronique du candidat
  • Examine l’ensemble du dossier consulaire déposé par l’étudiant
  • Décide de l’attribution du visa pour études
  • Intègre sa décision dans le dossier électronique du candidat

 

Critères d'appréciation de la demande de visa de long séjour pour étude

L'appréciation des dossiers de candidature pour l'obtention d'un visa long séjour pour étude se fait en premier lieu sur des critères pédagogiques. S'engager dans le procédure CampusFrance s'est avant tout élaborer un projet solide, gage de la réussite du parcours d'étude et du futur parcours professionnel du candidat. Sont ainsi pris en compte :

  • Les motivations de l'étudiant : il faut s'être informé sur les filières, les établissements et les conditions de vie en France, montrer une bonne connaissance de la formation choisie, avoir fait preuve d'application dans l'élaboration du formulaire CampusFrance Pastel et son alimentation.
  • Le projet d'étude et le projet professionnel de l'étudiant : ils doivent être cohérents, l'étudiant doit connaître le cursus dans lequel il va être amené à évoluer, il doit aussi avoir une idée du secteur d'activité dans lequel il souhaite travailler, voir de la profession qu'il souhaite exercer et en connaîre les tenants et les aboutissants.
  • Les résultats scolaires de l'étudiant : la qualité du cursus antérieur est bien évidement observée (en rapport avec la formation choisie) ainsi que la fiabilité des mentions et des appréciations dont l'étudiant a pu faire l'objet

Sont aussi pris en compte des critères plus généraux comme la contribution du projet au développement économique et social du Congo ou l'intérêt de la France et de sa coopération avec le Congo.

Par ailleurs, deux autres critères, non spécifiques à l'instruction du visa étudiant, sont observés :

  • L'authentification des pièces fournies (dont les diplômes et les relevés de notes, le cas échéant)
  • La justification de ressources suffisantes pour le séjour